Le cormier

Le Cormier (Sorbus domestica)

 

Aujourd’hui cet arbre a disparu de notre campagne sarthoise. Il peut atteindre 20 mètres de hauteur. Il est protégé et recensé par une association la SEPENES (Société d’Etude et de Protection de l’Environnement Nord et Est Sarthe)

Le bois du Cormier domestique servait à de nombreux usages. Il était cultivé pour son bois très dur  qui servait à faire des pièces de charrue, des dents d’engrenage et de moulins, des vis pour pressoirs etc…

Le fruit en grappe du Cormier ressemble à une petite poire, il doit être bien mûr pour le déguster (il faut le laisser « blettir »). Nous pouvons aussi en faire de la confiture. Le jus sert à la fabrication d’une boisson appelée Cormé ou  à la fabrication d’eau de vie.

L’Association pour la Conservation du Patrimoine de Moncé en Belin plante son troisième Cormier impasse du Bignon chez M. et Mme Lévêque , le premier avait été planté en 2010 chez Mme Pace rue Jean Fouassier, le second en 2011à la chapelle notre dame des bois.

 photo Rougeon gérard, sur la photo de gauche à droite, Jean Claude Le Bras - Michel Boussard - Jacques Lévêque membres de l'association du patrimoine et 2e rang Miguel Naudon adjoint au maire de Moncé en Belin, qui doit également en piquer d'1 d'un an lieu dit le Bignon 


    Rougeon gérard président de l'Association pour la conservation du Patrimoine de Moncé en Belin

 

Pour plus d'infos : Cliquez ici