PAROLE de la LISTE MAJORITAIRE

Les 18 membres de notre liste vous souhaitent la bienvenue.

      

                    

                       

         

            

 


Vous trouverez sur cet espace notre expression libre concernant des sujets municipaux ainsi qu'éventuellement nos réponses aux questions de la liste  "Minoritaire" s'il elles le nécéssitent.

Nous sommes également ouvert aux dialogues, vous pouvez  donc formuler vos demandes en utilisant ce lien : CONTACT

 


VOEUX du Maire - 19 janvier 2017

 

Chères Moncéennes, chers Moncéens,

Chaque début d’année, c’est toujours avec le même plaisir que je vous adresse, au nom de toute l’équipe municipale, tous nos meilleurs vœux de bonheur, santé et réussite. C’est un moment privilégié, mais également particulier, puisque c’est le moment de faire le bilan d’une année écoulée et d’évoquer les projets futurs.

Je débuterai cette rétrospective en souhaitant la bienvenue aux nouveaux acteurs économiques de la commune, ainsi qu’aux 2 infirmières et au nouveau kiné qui ont choisi notre cité pour installer leurs activités. Ces arrivées tendent à démontrer le dynamisme et l’attractivité de notre commune, je ne peux que les féliciter de leur choix et leur souhaiter une totale réussite dans leur différente initiative entrepreneuriale.

Ils auront pu découvrir les actions engagées par les diverses commissions municipales, dans un contexte de restriction budgétaire en raison des baisses des dotations de l’Etat et des transferts de compétences supplémentaires.

Dans le bâtiment, l’entretien et l’amélioration des biens communaux se sont poursuivis.

Le  programme de voirie fut dense mais répondait à un réel besoin d’aménagement et de sécurité dans de nombreux secteurs de la commune (Pince Alouette, Bd des avocats, rue Jean Fouassier, route des renaudes, route des bois…). Nous avons, également, fait le choix d’installer deux radars pédagogiques et un panneau lumineux possédant une option radar, pour compléter l’offre de sécurité, mais rappelons  que rien ne remplacera le civisme et le respect de la législation en vigueur.

Une attention particulière au personnel des services techniques, qui a contribué à tous ces aménagements et entretiens mais qui doit aussi faire faire face au respect du Grenelle 2 de l’environnement. La difficulté de prendre en compte l’évolution des techniques alternatives aux produits phytosanitaires, ainsi que l’importance des surfaces à entretenir explique la prolifération de la végétation dans les interstices du goudron.  Je vous invite donc à entretenir le trottoir devant votre habitation, geste citoyen qui participera à la propreté de notre commune. 

Le mieux vivre ensemble demeure également une de nos priorités. Les aménagements Ludo-sportifs, gratuits et en libre-service, installés sur la plaine du Val’Rhonne, le soutien aux familles de la commune, notamment par la banque alimentaire, la cantine  intergénérationnelle, le repas des aînés, les diverses manifestations organisées entrent dans ce cadre. N’oublions pas, non plus, les associations qui ont un rôle essentiel dans notre environnement et qui œuvrent aussi dans ce sens, j’en profite pour les remercier de leurs actions.

L’année 2017 sera importante quant aux orientations à donner pour le devenir de notre commune  et devrait faire partie des années où nous devrions œuvrer pour le long terme.

Tout en gardant comme objectif, la maitrise des budgets et la rationalisation des dépenses, nous poursuivrons notre feuille de route en terminant les chantiers en cours, comme la route des bois. Le conseil municipal aura aussi à valider des projets comme notamment la suite à donner à la halte ferroviaire ou encore l’extension de la halle sportive dont les travaux d’aménagement débuteront mi-2017. L’aspect économique et médical sera aussi au cœur de nos préoccupations et nous poursuivrons nos travaux et échanges avec les différents acteurs. Nous souhaitons également remettre en place un échange scolaire avec Welton lors de la prochaine rentrée scolaire 2017-2018. Autant de projets divers qui contribueront au même titre que l’élaboration  du PLUI et à l’arrivée de la montée en débit à l’aménagement et l’amélioration de votre cadre de vie.

Je vous réitère donc une nouvelle fois,  à tous et à toutes, mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année, et je vous invite à lire ce 1er bulletin.

 


 

EDITO du Maire - 01 Octobre 2016

Mes chers concitoyens,

 

Cette année 2016 se termine et restera inscrite comme une année de transition.

 

Certains héritages sont parfois difficiles à porter. Nous savions que la situation financière de notre commune était mauvaise. Les projets engagés ces dernières années, compensés systématiquement par un recours à l’emprunt, ont lourdement alourdi la dette de notre commune, générant une défiance des créanciers.

La conjoncture actuelle nous impose une gestion rigoureuse de nos finances, même si nous sommes conscients qu’une anticipation sur l’avenir implique de nouveaux investissements structurels.

 

L’assainissement du budget se devait donc d’être la priorité de notre début de mandat. Pour autant, nous étions aussi dans l’obligation de tenir compte de l’état des lieux de notre commune. Certains travaux inachevés devaient être terminés (rue Pince Alouette, parking du stade…), d’autres non anticipés (Route des Bois, entretien de certains réseaux d’assainissement..) et pourtant indispensables pour assurer la sécurité de chacun. Les divers bâtiments de notre commune, parfois trop longtemps délaissés, nécessitaient, également, un rajeunissement (Val’Rhonne, écoles,…).

 

L’optimisation de nos dépenses, la recherche d’économie dans tous les secteurs, nous a permis pendant ces 2 années de réaliser tous ces ouvrages sur fond propre et donc sans emprunt. Notre taux d’endettement s’est réduit et cela malgré la baisse des dotations de l’état associée aux nouvelles charges qui nous ont été imputées.

 

Tous ces efforts n’ont donc pas été vains et nous nous en réjouissons. A présent, la deuxième partie de notre mandat va enfin permettre l’aboutissement de chantiers structurants que notre commune mérite.

On peut citer, par exemple, ceux qui feront l’actualité des prochains mois; les travaux de la route des Bois, la mise en sécurité de plusieurs axes sur notre commune, la salle de sport, l’aire de jeux sur la plaine du Val’Rhonne.

 

Nous ne devons pas opposer ces projets aux autres enjeux majeurs pour notre commune, au contraire, ils y contribuent en améliorant grandement son attractivité.

Ce levier tout comme le travail au sein de la communauté de communes, doivent permettre d’assurer la qualité des services, lutter contre la désertification médicale, favoriser l’implantation commerciale, et améliorer nos débits internet,…

Cette vision globale est indispensable, et les résultats apparaissent… La montée en débit, tant attendue, sera une réalité en 2017; les échanges engagés, depuis plus d’un an, avec les acteurs politiques et médicaux ont permis l’installation de 2 nouvelles infirmières et un kinésithérapeute.

Ces quelques exemples factuels reflètent la réalité du terrain et nous encouragent à poursuivre nos efforts ….

 

Je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année et vous donne rendez-vous le 07 janvier prochain.

 

 


 

EDITO du Maire - 01 Mai 2016

Mes chers concitoyens,

Selon le recensement de la population réalisé en 2015, nous sommes 3 620 Moncéennes et Moncéens au 1er janvier 2016. Ce passage à plus de 3 500 habitants conduit à de nouvelles obligations, de nouvelles règles pour notre commune.

Nous avons désormais l’obligation d’établir un Débat d’Orientation Budgétaire avant le vote du Budget.

Il s’agit de rédiger un rapport sur les orientations budgétaires et fiscales, en reprenant les charges et les recettes de fonctionnement, les investissements pluriannuels envisagés ainsi que la structure et la gestion de la dette. Ce document, consultable en Mairie et sur le site communal, a été débattu et acté par une délibération spécifique au Conseil Municipal du 26 février dernier. Comme vous le savez, l’établissement du budget est un acte essentiel dans la vie de toute collectivité territoriale. Il traduit en terme financier les choix politiques des élus qui doivent aussi tenir compte des besoins d’équipements communaux et des nombreuses contraintes imposées par l’Etat. Après la baisse de la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) des communes, le gouvernement travaille sur un projet de réforme majeure de la DGF, ce qui rend plus difficile la construction du budget par manque de visibilité sur les prochaines années.

En attendant la prochaine loi de finance, le budget communal voté lors de la séance du Conseil Municipal du 30 mars dernier a donc été élaboré avec prudence.

Le passage à plus de 3 500 habitants n’a pas permis d’atténuer la baisse de notre DGF. Nous percevons 340 429 € vs 385 186 € en 2015 soit une perte de 45 000 €.

Pas d’augmentation des taux de fiscalité pour cette année, tout en projetant l’aménagement de la salle de sport, la création d’une nouvelle voie (entre rue Jean Fouassier et la plaine de Val’Rhonne), ainsi que la réfection de la route des Bois.

Pour y parvenir, nous poursuivons nos efforts de maîtrise des charges de fonctionnement en optimisant leurs coûts ainsi que par des actions de mutualisation (la mise en place de marchés groupés, la négociation des contrats).

D’autre part, le lancement des travaux de ces 3 projets reste conditionné à l’ouverture des offres de marché ainsi qu’aux montants des subventions allouées. Le plan de financement a été établi en tenant compte des subventions sollicitées auprès de nos partenaires institutionnels (Etat, Région, Département, Communauté de Communes). En complément, nous avions également déposé trois demandes de subvention auprès du Fonds de Soutien à l’Investissement Public Local mis en place par le gouvernement cette an- née afin de soutenir les activités économiques et l’emploi.

Sur 177 dossiers déposés, nos demandes n’ont pas été retenues parmi les 30 lauréats... Le reste à charge des projets se fera par la réalisation d’un emprunt rendu possible grâce à la diminution de la dette depuis 2014. Le Conseil Municipal statuera cette année en fonction de ces éléments.

Je terminerai en vous présentant un nouvel espace dans ce bulletin intitulé «Parole à l’opposition» même si les termes ne me semblent pas des plus appropriés pour une collectivité comme la nôtre. Car nous n’avons jamais souhaité parler au nom d’une majorité, mais d’un conseil municipal dans son ensemble au sein duquel de nombreux dialogues constructifs nous permettent d’avancer lors des commissions et des conseils. Aujourd’hui, la loi nous oblige à distinguer le droit de parole de l’opposition, il figurera donc à part, sur notre bulletin et notre site internet.

Je me tiens à votre disposition et espère vous rencontrer lors de notre réunion publique du 19 mai prochain.

 

Catégories: