Le monument des Alliés

 
Dans la nuit du 22 au 23 mai 1944, une formation de plusieurs dizaines de bombardiers lourds de type "Halifax" ont pour objectif la gare de triage du Mans.

 

Parti d'Angleterre de la base de Scampton (Lincolnshire), le bombardier Halifax M Z 506 QO-X, après avoir largué ses bombes, sera touché par la D.C.A. allemande et viendra s'écraser sur le territoire de la commune de Moncé-en-Belin, dans un bois de pins. Il est 2h30 du matin.
 
 
7 des 8 membres d'équipage périrent dans le brasier. Le dernier sera retrouvé dans un pré, son parachute ne s'étant pas ouvert. Il s'agissait d'un anglais, d'un australien et de six canadiens.
 

Mme Marie Fortier alla planter une croix et déposer des fleurs sur le point de chute de l'appareil et elle entreprit, avec l'aide de plusieurs Moncéens, des démarches pour identifier les victimes et informer les familles des disparus.

A la mémoire des 8 aviateurs (6 Canadiens, 1 Anglais, 1 Australien) tombés le 23 mai 1944 lors d’un raid aérien, Madame Marie Fortier créa un comité qui participa à la construction de ce monument inauguré en 1949.

Actuellement les rues de la cité de la Guinardière portent le nom de ces hommes et le square central celui de Marie Fortier.

Une stèle déposée en 1998 par la Municipalité nous le rappelle.

Un livre relatant cette histoire est disponible à la bibliothèque municipale du Val'Rhonne.